New York 94 It gets dirty quickly couple 94 Equipment used by Indiana Jones Word Academy Teddy Bear Answers Word Academy Baby Answers Word Academy Answers
Compte rendu du cycle des sagesses du monde SIETAR - Edouard Stacke

Compte rendu du cycle des sagesses du monde SIETAR

Le Cycle des Sagesses du Monde, organisé par Sietar France, a été conclu, le samedi 5 octobre, par un voyage-découverte des sagesses d’Afrique et du Brésil d’une très grande richesse. Dès l’introduction, le témoignage d’un  disciple d’Amadou Hampaté Bâ a introduit une gravité et une profondeur qui ont touchés le cœur des participants. Ensuite Olga Ouedraogo a partagé la charte du Manden, texte magnifique du XIIIème siècle de l’Empire du mali et précurseur de la Déclaration des droits de l’homme. Lazare Ki-Zerbo a partagé des fondements des sociétés africaines (rapport à l’autorité, au collectif) et leur place dans l’approche endogène des droits de l’homme en Afrique, tout en nuançant en identifiant la persistance de certains archaïsmes à dépasser. Olga Ouedraogo nous a entraine dans les parentés à plaisanteries du Burkina Faso et de l’Afrique de l’Ouest, extraordinaire moyen d’inclusion et de médiation entre ethnies, qui créent de liens facilitant le dialogue et l’échange. Evalde Mutabazi ayant du renoncer à sa présentation pour des raisons de force majeure, c’est Eva Santamaria qui nous a fait découvrir les « Korodougas », bouffons sacrés initiés du Mali, et leur action sociale d’animation des rites et des moments forts de leur communauté. L’après-midi, Kabire Fidaali a présenté son film sur « Le pouvoir du bangré » et les guérisseurs du Burkina Faso et la discussion a permis d’échanger sur le rapport à la nature, ses esprits, le rapport à l’invisible et le pouvoir de guérison. Etienne Lumvuemba, accompagné d’un tambourinaire et d’un merveilleux et spectaculaire danseur, Elima (Professeur de Longo), nous a décodé la cosmogonie à l’œuvre dans les danses de « connexion » traditionnelles du Congo. Barbara Schasseur a témoigné de son parcours, depuis la découverte de la transe thérapeutique à Dakar au chemin d’approfondissement avec l’Umbanda au Brésil et l’usage de la transe thérapeutique en France, pour favoriser la reconnexion avec l’énergie, le mouvement intérieur.et l’amour de la vie. Jocelyne et Pierrick Sanne ont rendu hommage à la recherche de Basile Kossou, ancien Directeur de la Décennie du Développement Culturel à l’Unesco, sur la Cosmogonie des Dons du Bénin.

SIETAR-Edouard-Stacke

Cette rencontre a regroupé une audience de 35 personnes, incluant les intervenants  et un journaliste, Directeur de la revue ORBS. Elle a soulevé beaucoup d’intérêt et de curiosité et nous l’espérons des prolongements dans l’approfondissement des cultures africaines et de leurs évolutions.

SIETAR-Barbara Schasseur

Barbara Schasseur, avec en arrière plan une image des Dieux du
Brésil.

SIETAR-Edouard-Stacke4

Au centre Pierrick Sanne, qui présente le travail de Basile Kossou.
A droite, Jocelyne Sanne, la nièce de Basile Kossou, qui introduit son
œuvre

SIETAR-Edouard-Stacke5

A gauche, Kabire Fidaali. A droite Etienne Lumvuemba.

Contactez moi par email à edouard.stacke@100ways.net, si vous souhaitez recevoir le dossier numérique de cette journée, avec des résumés des présentations et des liens internet sur les sujets abordés.

Des ateliers pratiques auront lieu dans le prolongement de cette journée :

Le 30 novembre avec Barbara Schasseur (contact  barbaraschasseur@sfr.fr), les 114 décembre avec Kabire Fidaali (contact fidaali@mac.com).
Pour les ateliers de danse Longo, le site www.longo-danse-ancrage.com (contact mail Elima :contact@longo-danse-ancrage.com)

La prochaine rencontre Sietar Sagesses aura lieu tout début avril 2014 sur « Les Sagesses d’Occident » et vous serez tenu informé des modalités.

No comments yet.

Laisser un commentaire